Coupe du samourai

Vendredi 24 juin pour cloturer la saison sportive nous avons fait la coupe du samourai . Les enfants ont réalisés des katas devant un jury et leurs familles et à l’issue de celle ci ils ont été tous récompensés.

Ensuite notre section body Karate a réalisée une démonstration afin de faire découvrir au public cette discipline.

Body démo 2022

Passage du premier dan en club : la modernité a du bon

Alors qu’un examen départemental était jusqu’alors indispensable pour obtenir sa ceinture noire, les clubs peuvent, depuis la rentrée dernière, assurer ce changement de grade tant attendu. Nous avons poussé la porte de trois structures pour découvrir comment cette mesure était accueillie.

Un vent d’air frais souffle sur le karaté français. En effet, il est désormais possible pour les pratiquants de passer leur premier dan au sein-même de leur dojo. « Ce n’est pas une révolution, c’est une évolution, tranche d’emblée Serge Chouraqui, neuvième dan et professeur au sein du Sporting International KC. C’est dans l’intérêt des licenciés, ce qui doit primer. Passer le premier dan au dojo du club crée davantage de proximité car, dans certains départements, il fallait parcourir plusieurs dizaines de kilomètres pour passer l’examen. » Un changement plébiscité par de nombreux clubs, comme le souligne Fodé Ndao, vice champion du monde des -70kg en 2000, désormais entraîneur au Club Sauvegarde de Besançon. « Auparavant, il était parfois difficile de trouver des moments pour permettre aux élèves faisant de la compétition à haut niveau de passer leur grade, avec de bonnes planifications. » Un sens dans lequel abonde Jérémy Maruani, responsable de l’Athletic Club Arnouville. « C’est une mesure qui booste les élèves, et qui permet à ceux qui s’éparpillaient de se remotiver pour bien figurer devant leur enseignant. »

Un examen simplifié, mais pas dévalué

Si la mesure fait tant parler, c’est parce que l’examen se déroulait jusque-là au niveau départemental. « Je peux comprendre qu’au départ la mesure surprenne, mais cela va rentrer dans les mœurs, assure Serge Chouraqui, qui a œuvré pour sa mise en place en tant que membre de la commission des grades. Le passage au niveau départemental rajoutait un stress inutile, n’étant pas lié à la connaissance du karaté ou aux capacités de l’élève, mais surtout à l’environnement qui lui était inconnu. » Supprimer une source d’anxiété superflue, c’est peut-être là, aussi, qu’intervient la symbolique de la ceinture noire, comme l’explique Fodé Ndao. « Est-ce que passer un grade doit être une sanction ou bien une récompense ? Nous n’évaluons pas simplement la technique, mais aussi les valeurs. Ce doit être un plaisir pour l’élève ! » Pas question pour autant que l’examen soit dévalorisé, assurent les professeurs contactés. Les conditions d’attribution et la forme du jury restent les mêmes, puisque ce dernier doit toujours être composé de trois ceintures noires, au minimum deuxième dan. « Au niveau départemental, le jury était parfois originaire d’un autre style que celui qu’il juge. Or des jurés de wado-ryu ou de goju-ryu ne peuvent pas connaître toutes les subtilités et les techniques du shotokan. Aujourd’hui, nous avons une meilleure maîtrise du sujet », avoue aussi Jérémie Maruani.

La figure professorale renforcée

Alors quid du professeur, qui occupe désormais un rôle crucial dans le passage du premier grade ? « Les professeurs sont mis sur le devant de la scène, car ils font désormais partie du jury. C’est à nous d’assumer cette responsabilité maintenant », explique Jérémie Maruani, cinquième dan. « La qualité de l’examen dépend du professeur, point (sic). C’est lui qui gère l’avant, le pendant, et l’après de l’examen. C’est une responsabilisation, qui valorise la figure du professeur. Vraiment, humainement, ce n’est que du positif », complète Serge Chouraqui. Et en cas d’échec ? « Ce n’est pas encore arrivé de mon côté, sourit Fodé Ndao, qui a fait passer à six de ses élèves la ceinture noire depuis le début de la saison. Lorsque ce sera le cas, on accentuera la communication interne. Ce n’est pas grave de rater, mais au moins nous pourrons faire de la pédagogie et expliquer à l’élève les raisons de son échec. »

Et ensuite ?

Si le passage du premier dan en club vient d’être franchi, comme c’était déjà le cas au Japon par exemple, la même question pourrait désormais se poser pour les grades supérieurs. « À mon avis, pour les dans supérieurs, ça s’étoffe, il faut aller se confronter à un jury que l’on ne connaît pas. En revanche, ce serait bien d’y intégrer des professeurs », développe Jérémie Maruani. Fodé Ndao, lui, tempère et verrait bien l’examen du deuxième dan se dérouler au sein du club, contrairement aux grades supérieurs. Un avis sur lequel il est rejoint par le professeur du SIK Paris, Serge Chouraqui. « Pourquoi pas un passage du deuxième dan au sein du club ? Mais, d’abord, il faut que nous attendions les résultats que nous obtenons avec le premier grade. Ensuite, nous pourrons réfléchir à la suite… » Le retour d’expérience comme pilier de la réflexion, une méthode-clé qui fera une nouvelle fois ses preuves dans l’évolution des règlements.

CHAMPIONNAT DE FRANCE KATA

Bonjour, 

Samedi 2 Avril à Lille se déroulait le championnat de France kata ,nous avions KARELL VERDIER qui  représentait dans la catégorie Junior  le Zanchin Karate DO . Malgré une bonne prestation la marche était trop haute . Mais encore félicitations pour tout son parcours cette saison .

                                                                                       

     

CHAMPIONNAT DE LIGUE

 

Le championnat de ligue c’est déroulé le 27 Février à Chauny qualificatif pour le championnat de France

nous avions une candidate en junior .Résultat elle monte sur la 3 marche et se qualifie pour le championnat de France.

Félicitation KARELL

CHAMPIONNAT DE PICARDIE

Dimanche 13 Février 2022 avait lieu le championnat de Picardie à 02 Chauny

Nous avions engagé une participante en kata catégorie Minimes Melle HASSINA SEETHAMAH , il faut savoir quelle vient de changer de catégorie elle évoluait en Benjamine la saison dernière. Après plusieurs tours elle se retrouve en finale quelle gagnera par 5 drapeaux à 0 Nous avons pour cette saison une CHAMPIONNE de PICARDIE ,félicitations.

 

 

STAGE KATA

Hier Samedi 22 janvier à 02 Gauchy il y a eu un stage kata avec Marc PLAMONT entraîneur régional des hauts de France avec Sébastien MARS entraineur de la ZID de Picardie le thème était sur Gojushiho sho et Kanku sho . Stage très enrichissant avant de réaliser les katas nous avons repris les positions de base (les fondamentaux).

Evènements du mois de Janvier 2022

Bonjour

Passage de grades:

Mercredi 12 Janvier à 18h30 pour les enfants ceinture blanche.

Vendredi 14 Janvier à 18h30 pour les ceintures de couleurs, et 19h30 pour les adultes.

Attention pas de cours pendant les passages de grades. 

Samedi 22 janviers stage kata ( minimes à seniors ) avec l’’entraineur régional Kata de la ligue des hauts-de-France et l’entraineur kata de la ZID. C’est un stage sélectif pour rentrer dans l’équipe de la ligue régional.

Samedi 29 Janvier à Crepy en Valois pour les pupilles/benjamins Coupe Elite et Honneur ( les 4 premiers en Elite sont qualifiés pour la coupe de France et en Honneur les 2 premiers)